« Ma chérie » ou « Madame » ? : les règles d’usage en français

comment nommer une personne

« Ma chérie » ou « Madame » ? : les règles d’usage en français

Je reçois souvent des messages de ce type de la part des abonnés de la page Facebook  :

« Merci beaucoup ma chérie ! »

« Madame Nathalie, c’est super ! »

Ce sont des messages qui me font toujours plaisir mais je dois vous dire qu’ils me font sourire aussi !

Pourquoi je souris ?

Parce que ce sont des manières de s’adresser à une personne qui ne sont pas classiques pour des francophones. Elles ne suivent pas les règles d’usage du français !

Personnellement, cela ne me gêne pas particulièrement mais il me semble important de vous expliquer: 

comment nommer une personne en français, de manière adaptée en fonction des situations ? 

Vous devez connaitre les habitudes socio-culturelles mais aussi les mots corrects. 

Faut-il utiliser son nom de famille ? Son prénom ? Les deux ?

Quand utiliser Madame / Monsieur ?

Et si on veut exprimer son affection, comment fait-on ? 

Je vais répondre à toutes ces questions.

Cela vous sera utile dans vos relations amicales et professionnelles. Vous éviterez ainsi des situations embarrassantes !

 
Quelques précisions

Je ne traite pas ici de toutes les formules de salutations utilisées à l’écrit. Cela nécessiterait un article entier. C’est particulièrement complexe en français.

Je vais vous parler des manières de nommer une personne oralement, de s’adresser à elle quand vous lui parlez.

Chaque pays a ses coutumes alors je vais vous transemttre ce qui se pratique dans les 2 pays francophones où j’ai vécu et travaillé: la France et la Suisse francophone. 

 

>>>Vous pouvez écouter cet article au format audio (11 min) <<<
 

 
Faites la différence entre une situation formelle et informelle !

C’est la première chose importante car pour chacune des situations (formelle et informelle), la manière de s’adresser à une personne est très différente.

J’ai expliqué ces différences dans mon article Comment utiliser Tu et Vous en français ? Je vous conseille de cliquer sur le lien pour découvrir les connaissances de base à ce sujet.

Vous pouvez aussi regarder cette vidéo (Loïc Vertuaux) qui utilise des extraits vidéos authentiques pour faire la différence entre le dialogue formel et le dialogue informel :

Cette image résume de manière schématique la différence entre « formel » et « informel » :

comment choisir entre tu et vous en français?

C’est une manière schématique de présenter les choses et je vais vous expliquer toutes les nuances selon les situations. 

 
Vous devez choisir entre Tu et Vous et faire le bon choix !

Dans chaque situation, vous devez choisir si vous utilisez TU ou VOUS !

Si vous utilisez Tu dans une situation qui n’est pas adaptée, votre interlocuteur peut être mal à l’aise vis à vis de vous et avoir l’impression que vous lui manquez de respect (vous ne le respectez pas).

Faites attention à deux choses :

  1. Vous ne pouvez pas mélanger « Tu » et « Vous » dans une même phrase !
  2. Tous les mots de la phrase doivent porter la marque de ‘tu » ou « vous ».

Exemples :

VOUS : S’il vous plait, pouvez-vous me donner votre numéro de téléphone ?

TU : S’il te plait, tu peux me donner ton numéro de téléphone ?

Si vous avez besoin de plus d’explications, cliquez sur Comment utiliser Tu et Vous en français ? 

 
 Comment nommer ses amis

  • C’est le plus facile car il y a peu de règles et vous pouvez observer ce qui est le plus fréquent entre vos amis et faire la même chose. En général, on utilise « tu »et uniquement le prénom (Nathalie) et pas le nom de famille.
  • « Mon cher / ma chère » ou « Mon cher ami / ma chère amie »  ont été utilisés entre amis oralement par le passé mais beaucoup moins maintenant. Ces formules sont encore utilisées parfois, mais plutôt par des gens âgés ou dans certains milieux sociaux supérieurs. Ces mots sont souvent associés à « vous ». Ce n’est pas une manière habituelle et moderne de s’adresser à des personnes proches. A l’écrit, on peut utiliser « cher + prénom » : « Chère Nathalie ». C’est cordial mais pas familier. Personnellement, je n’utilise pas du tout ces formules avec mes amis ni oralement ni par écrit.
  • Quand on se connait bien, on peut utiliser des diminutifs : mes amis de jeunesse s’appellent par exemple Kéké, Fredo, Valé, Lolo. Ils m’appellent Nath. Il n’est pas très adapté d’utiliser un diminutif quand vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, même dans un contexte informel. Bien sûr, si la personne se présente avec son diminutif ou vous demande de l’utiliser, vous pouvez !
  • Entre amis, on peut utiliser un surnom. C’est un nom inventé en fonction d’une caractéristique physique ou de la personnalité. Par exemple: « l’intello »,  » le tombeur » (=séducteur), « la girafe », « Bugs Bunny » etc. Les surnoms sont plus ou moins respecteux de la personne. J’ai remarqué que les Français osent moins utiliser des surnoms basés sur le physique que les hispanophones. Ce qui parait affectueux en espagnol peut paraitre grossier en français. On ne dit pas en français : « la grosse », « le roux », etc.
  • Attention : ne traduisez pas les surnoms et les mots affectueux d’une langue à l’autre ! L’effet n’est pas du tout le même ! Quand je vivais en République Dominicaine, j’étais toujours très surprise que tout le monde me dise « mi amor » en permanence. Je le traduisais par « mon amour » et je trouvais que c’était vraiment trop familier ! Seul mon mari m’appelait « mon amour » en français !!!

comment nommer une personne

  • En général, même les amis ne se disent pas « ma chérie », « mon chéri », « mon amour ». C’est considéré comme des mots de l’intimité. C’est réservé à son amoureux(se) ou à des parents qui parlent à leur enfant. Ne le dites pas à des personnes qui ne sont pas des intimes !

 
Comment nommer son amoureux/se ?

Il y a beaucoup de manières de nommer son conjoint et vous pouvez faire preuve de créativité. Chaque couple utilise ses propres « mots doux », des « petits noms » affectueux. 7 Français sur 10 utilisent un « petit nom » avec leur conjoint et pas le prénom. Voici les surnoms amoureux les plus fréquents en France (Source) :

s'adresser à un Français

 
Comment nommer ses relations professionnelles

Je vous rappelle que vous devez d’abord choisir entre « tu » et « vous » en observant ce qui se pratique autour de vous.

  • Avec un.e collègue de travail de même niveau hiérarchique, il existe plusieurs possibilités selon les entreprises :
    • « Prénom + tu »  : « Pierre, tu peux m’aider ? »
    • parfois « Prénom + vous » : « Pierre, vous pouvez m’aider s’il vous plait ? »
    • et parfois « Monsieur/Madame + vous » : « Monsieur Martin, pouvez-vous m’aider ? ». Cette situation est très formelle mais elle peut être exigée dans certaines entreprises.
  • Avec un.e supérieur.e hiérarchique :
    • en général, on dit « Vous » . Toutefois, certaines entreprises développent un style de management à l’anglo-saxonne et préfèrent le « tu » et des relations plus « décontractées ». 
    • Pour nommer la personne, il y a plusieurs possibilités selon les entreprises : 1) le prénom seul 2) Monsieur/Madame + nom de famille 3) Monsieur/ Madame seulement.
    • Sauf précision contraire, utilisez un style formel et Monsieur/Madame lors des premiers contacts. Vous changerez ensuite en fonction de vos observations.

Aujourd’hui, on n’utilise jamais « Monsieur + prénom » ou « Madame + prénom ».

Maintenant que vous le savez, ne m’appelez plus  « Madame Nathalie », s’il vous plait ! 😉

  • Parfois, avec des relations professionnelles, il est recommandé d’utiliser le titre de la personne (sa fonction): « Madame la Présidente », « Monsieur le Directeur ».
    • Dans un contexte formel (social ou professionnel), utilisez le titre lors de vos premiers contacts.
    • Si votre interlocuteur juge que c’est trop formel, il vous dira comment il préfère être appelé « Appelez-moi Madame Martin ! » ou  » Appelez-moi Marc ! « .
  • Les titres de fonction obéissent à des règles assez complexes, à l’oral et à l’écrit, avec des différences selon les pays.

 
Comment nommer son/sa professeur.e

Cela dépend des personnes et du contexte.

  • En ce qui me concerne, je préfère « Nathalie + Vous » avec les abonnés de Nathalie FLE que je ne connais pas personnellement.
  • « Professeure Nathalie » ne s’utilise pas !
  • « Mme la professeure » est vraiment très formelle. Je crois que je n’ai jamais utilisé une telle formulation avec une professeure.
  • Si vous ne savez pas comment nommer votre professeur.e, utilisez « Monsieur/Madame + nom de famille » : « M. Martin »; « Mme Dupont » ou « Monsieur/Madame » seulement.

 
Comment nommer une femme (contexte formel)

  • Il n’est pas recommandé d’utiliser « Mademoiselle ». Les pays francophones abandonnent petit à petit ce mot qui est critiqué pour son caractère sexiste. En effet, avec « Mademoiselle », on faisait une différence entre une femme mariée et une femme célibataire alors que cette différence n’existait pas pour les hommes.
  • Dans un contexte formel, utilisez donc « Madame » avec toutes les femmes (mariées ou non) ou utilisez le prénom et nom de la famille: « Bonjour Mme Porte » ou  » je vous présente Nathalie Porte ».
  • Les jeunes femmes n’apprécient pas toujours d’être appelées « Madame ». Elles ont l’impression que cela les vieillit. Utilisez alors le prénom et le Vous dans un contexte formel.

Ce sujet est complexe, n’est-ce pas ?

 
 
Mes conseils pour éviter les maladresses

  1. Mémorisez les manières de nommer une personne qui ne s’utilisent pas du tout.
  2. Observez ce que les autres font dans une situation précise. Il y a des variations selon les pays !
  3. Quand cela est possible, demandez quels sont les règles d’usage.
  4. Si vous êtes encore dans le doute, préférez un style un peu formel ! Vous changerez ensuite si nécessaire !
  5. Evitez les formulations familières lors des premiers contacts !

Testez-vous avec le quiz

Je vous propose de faire ce quiz rapide pour évaluer votre bonne compréhension (10 questions):

  

Alors ? Quel est votre score ?

Qu’est ce qui vous pose problème ?

Vous avez des doutes sur une situation en particulier ? Ecrivez un commentaire et je vous réponds !

D’après votre expérience, les règles d’usage sont-elles très différentes dans les autres pays francophones ?

 

 Crédits photos : créations personnelles ( Canva, Piktochart), démotivateur.fr
J’enseigne le français aux personnes qui veulent s’exprimer avec plaisir et confiance, grâce à un programme personnalisé respectueux du rythme personnel et des conseils pratiques .
Passionnée de voyages et attachée à la fraternité entre les peuples, je suis heureuse de partager la richesse de la langue française et mon idéal de « français sans frontières ».

Commentaires ( 8 )

  • Sabine Lauwers

    Bonjour Nathalie, je travaille dans la formation continue des adultes. Est-ce que vous accepteriez ‘Chère professeure’ dans un mail? D’avance, merci pour votre réaction.

    • Bonjour Sabine, effectivement, dans un mail cordial « chère professeure » convient. Tout dépend des relations entre les correspondants et du respect que l’on veut témoigner à la personne. Ce serait trop formelle de la part de mes étudiants car nous instaurons une relation de plus grande proximité. Merci pour votre question !

  • CALIMAN MIRCEA

    Je vous remercie, Madame la professeure pour votre leçon.en roumaine toujours la profession est de genre masculin. Donc, correctement on dire Madame le professeur. JE suis de Roumanie. Ma métier est Médecin Anesthésiste réanimation. Cordialement, Docteur CALIMAN MIRCEA

    • Bonjour Docteur ! Comme je l’ai dit dans l’article, je trouve que la formulation « Madame la professeure » est très formelle. Quant à la question de la féminisation des noms de métier, on assiste à une lente évolution et de nombreux questionnements. La Roumanie le vivra probablement ! 🙂 Merci pour votre commentaire !

  • Hamza Serir

    Bonjour,
    Nathalie, vous avez donné une leçon très claire, je tiens à vous remercier.
    1- Mon score était 9/10.
    2- Mon erreur « quotidienne » répondre trop vite !
    3- Non, aucun doute … .
    4- En Algérie, ce sont les mêmes principes.

Poster une réponse