Comment améliorer sa fluidité avec un cours de conversation en petit groupe

Comment-ameliorer-sa-fluidite-avec-un-cours-de-conversation

Comment améliorer sa fluidité avec un cours de conversation en petit groupe

Comment améliorer votre fluidité en français ?

Je vous parle ici d'un moyen très efficace : un cours de conversation.

Participer à un cours de conversation en petit groupe peut beaucoup vous aider à améliorer votre fluidité.

Toutefois, certaines conditions sont à respecter concernant la taille du groupe et le niveau de français des participants. 

Je vous donne mes conseils d'enseignante expérimentée. 

Je vous explique comment je crée et j'anime mes groupes de conversation pour une efficacité maximale.



Vous pouvez regarder la vidéo (10 min, avec les sous-titres en français) ou lire l'article qui se trouve en-dessous.

Note : Cette vidéo est extraite de mon programme "Français oral 100% pratique" (Module 3 : Les différents cours). Dans cette formation, je vous aide à parler français de manière plus fluide en créant votre propre immersion dans la langue.


Transcription de la vidéo

Si vous avez un niveau intermédiaire en français et que vous voulez parler plus et améliorer votre fluidité, vous pouvez prendre des cours de conversation en petit groupe.

Je vous le conseille surtout si vous n’avez pas de contacts avec des francophones autour de vous.

Cela peut être un bon moyen de mettre en pratique tout ce que vous avez appris, dans des situations d’échanges.

Cela ne restera pas dans votre tête ! 

Vous allez aussi rencontrer des gens différents et rester motivé(e) grâce au groupe. 

Vous allez aussi pratiquer votre compréhension orale de manière assez intense



Comment choisir un groupe de conversation : 2 points essentiels


Avant de choisir un groupe, je vous conseille de prêter attention à deux points essentiels :

  1. la petite taille du groupe

  2. un niveau homogène (des étudiants qui ont plus ou moins le même niveau de français).

1. Choisissez un petit groupe

Le petit groupe vous garantit d’avoir suffisamment d’occasions de parler et tout simplement d’avoir un temps de parole correct.

Par exemple, dans cours d’une heure à 4 personnes, vous parlez environ 15 min.

Si vous êtes 8, votre temps de parole sera réduit de moitié : 7-8 minutes seulement par personne.

Si vous voulez pratiquer votre spontanéité et parler plus, je vous conseille de participer à un groupe de moins de 8 personnes.

8 personnes, c’est vraiment le grand maximum

Une limite à ne pas dépasser !

En plus, plus le groupe est grand, plus il est difficile de prendre la parole, surtout quand on manque de spontanéité ou qu’on est timide.


L’enseignant(e) a un rôle important : il/elle anime le groupe et a le rôle de favoriser la participation de chaque membre du groupe, faire circuler la parole.

Si vous participez à un groupe où vous n’arrivez pas à prendre la parole, c’est que le groupe ne vous convient pas ou que le/la prof ne fait pas bien son travail d’animation.


2. Choisissez un groupe de votre niveau

Le niveau homogène est un autre point essentiel. 

Un groupe de conversation va vous permettre de progresser efficacement si vos capacités d’expression sont assez proches.

Bien sûr, vos difficultés et vos erreurs seront sûrement différentes.

C’est normal et ce n’est pas un problème.

Vos erreurs en français dépendent le plus souvent de votre langue maternelle.

Quand je parle d’un niveau homogène, je parle avant tout de vos compétences en compréhension orale et expression orale.

Je vous conseille d'être vigilant à la composition des groupes.

L’enseignant(e) sélectionne les participants de chaque groupe ou alors tous ceux qui s’inscrivent sont les bienvenus ?

Mes cours de conversation en petit groupe


Je peux vous parler de mes propres choix concernant mes groupes de conversation.

Les cours de conversation Nathalie FLE ont toujours 4 personnes que j’ai sélectionnées personnellement.


Quelle composition du groupe ? 2 critères

Je fais attention au niveau homogène (compréhension et expression orale) et aux centres d’intérêts de la personne.

Vérifier que les personnes ont des loisirs ou des passions communes va rendre les discussions plus faciles et plus agréables.

Cela permet aussi de leur proposer des thèmes qui les intéresseront.


Le processus d'inscription et le choix des participants

Pour la sélection des participants, je propose un questionnaire, puis un enregistrement audio.

Parfois, je propose aussi un entretien individuel pour m’assurer que la personne correspondra bien au groupe déjà existant.

Cela prend plus de temps pour la personne qui postule et aussi pour moi mais cela assure la qualité du futur groupe.

Un élément important pour moi est de favoriser les relations interculturelles. 

Les participants sont de langues maternelles différentes et de pays différents.

C’est l’avantage des cours en ligne.

Dans les cours en présentiel, vous vous retrouvez en général avec vos compatriotes.

Vous avez tous la même langue maternelle et la même culture.

La diversité des nationalités permet une ouverture sur le monde intéressante.

En tout cas, c’est ma conviction.

Et aussi l’expérience que l’on fait dans mes groupes.

Cela nous permet de combattre nos préjugés et de découvrir des gens et des cultures que l’on n’a pas l’occasion de connaitre dans notre vie quotidienne.

Un autre élément à signaler : dans la mesure du possible, j’intègre un homme dans chaque groupe. Ce n’est pas toujours évident car les femmes sont très majoritaires pour les cours de français.

Mais j’y arrive dans 3 groupes sur 4 en moyenne.


Le format du cours de conversation

Le groupe se rencontre une heure par semaine.

J’ai fait le choix d’une heure seulement (et pas 1h30 comme certains groupes).

On commence à l’heure pile.

Pas de temps perdu au début.

Le temps de parole est bien réparti entre les 4 personnes.

Chacun est pleinement concentré pendant toute l’heure.

1h30 de concentration intense est très difficile (surtout après une journée de travail).

J’ai fait le choix également de demander un engagement de 4 semaines.

Le groupe reste donc identique pendant les 4 semaines. 

Cela permet de mieux se connaitre.

Chacun est plus à l’aise avec une personne déjà connue.

La plupart des participants souhaitent continuer après les 4 semaines et j’ai des groupes identiques depuis des mois.

Certains communiquent entre eux en dehors du groupe.

D’autres se rencontrent pour des vacances.

De véritables amitiés sont nées.

Quand on se connait, les sujets de conversation sont souvent plus profonds et apportent plus qu’un simple cours de langue.


Préparation du cours

Quelques jours avant chaque réunion, le groupe découvre le thème de conversation de la semaine, avec une vidéo et parfois un article à parcourir.

J’explique le vocabulaire difficile.

Je propose quelques questions qui orienteront les échanges.

Chacun est libre de préparer cet échange comme il le souhaite : en écrivant quelques mots, quelques phrases ou en improvisant s’il se sent à l’aise pour le faire.


Déroulement du cours

Pendant le cours, je reste en retrait le plus possible pour laisser se dérouler les échanges spontanés.

J’apporte quelques mots ou expressions utiles, par petites touches, sans interrompre la discussion.

Concernant les erreurs que j’entends, je ne les signale pas immédiatement.

Je le fais uniquement si je n’ai pas du tout compris de quoi parle la personne.

Et c’est assez rare.

Pendant le cours, j’ai devant moi, une grande feuille A4 où je note toutes les erreurs entendues et aussi toutes les suggestions d’amélioration : un mot plus précis, une structure moins formelle, une expression plus moderne, etc.


Les notes de cours audio

À la fin du cours, j’enregistre des notes audio que je classe en 3 catégories : prononciation, vocabulaire et grammaire.

Je reprends mes notes et j’apporte toutes les corrections et les suggestions correspondantes.

Cela constitue un fichier audio de 15-20 minutes.

Je parle spontanément. J’épelle les mots, j’explique les règles, etc.

Je mets l’accent sur le français authentique : les tournures de phrases plus naturelles, la prononciation la plus utilisée, etc.


Comment travailler avec les corrections

Les participants sont invités à écouter ces notes mais surtout à être actifs avec ces notes.

Je leur propose de compléter un tableau de notes structurées.

J’ajoute aussi des liens utiles pour approfondir un point difficile rencontré. 

J’ai la chance d’avoir tout un répertoire de ressources à disposition (sur mon blog Nathalie FLE mais aussi sur des blogs de collègues, des chaines YouTube, etc.).

Ceux qui le souhaitent peuvent revoir la réunion car la vidéo est enregistrée.

Certains revoient systématiquement toute la vidéo (il faut avoir le temps !), d’autres seulement des extraits pour vérifier s’ils ont bien compris ou pour réécouter une expression d’un participant qu’ils veulent retenir, etc.

C’est facultatif.


Un quiz en début de cours

Enfin, pour stimuler la mémoire de chacun, je commence chaque cours avec un petit quiz de 5-6 questions.

Ce sont des erreurs ou difficultés rencontrées la semaine précédente et que j’ai expliquées dans mes notes.

Cela dure quelques minutes seulement mais c’est un excellent moyen de se rafraichir la mémoire.

Cela se fait dans une ambiance détendue.

Pas de pression ni de stress.

Je ne donne ni notes ni sanctions ! 🙂


Un document personnalisé de révision

Les groupes qui poursuivent leur engagement au-delà de 4 semaines sont récompensés.

Je leur propose en plus un document sur-mesure de révision de tous les points importants du mois qui vient de passer. 

Ce sont différents types d’exercices pour pratiquer le vocabulaire mais aussi les points de grammaire.

Je leur propose d’écrire aussi des phrases personnelles pour mieux ancrer les apprentissages. 

Je les corrige personnellement, bien sûr.


Tout ce processus a été pensé et amélioré au fil du temps.

Il représente très bien ce qui me semble efficace en termes d’apprentissage :

une méthodologie sérieuse dans une ambiance détendue.

On oublie que c’est un cours. On a l’impression de discuter au café entre amis !

Je ne dis pas que c’est la meilleure formule mais c’est celle qui correspond le mieux à mon style d’enseignement et mes convictions. 

cours de conversation en petit groupe Nathalie FLE


Ils ont participé aux petits groupes de conversation :

Je suis tombé par hasard sur l’offre d’un cours de conversation de Nathalie, parce que mon cours de conversation en Allemagne était suspendu à cause de la pandémie.
Le cours de Nathalie a été
une expérience très enrichissante et gratifiante.
Quelques jours avant le cours, Nathalie nous invite à préparer le cours en lisant un texte ou regardant une vidéo.
Nathalie dirige la discussion d’une
façon bienveillante, pleine d’humour et de motivation.
Le groupe est composé de quatre étudiants (de trois nationalités différentes) d’un niveau de langue comparable.

Le nombre de quatre et la gestion professionnelle de la discussion garantissent que le temps de parole est équivalent parmi les différents participants.
Le grand atout pour moi, c’était
le fichier audio de correction distribué après le cours.

Ça m’a aidé à améliorer mon expression orale et me sentir plus à l’aise en parlant français.
En résumé: le cours m’a vraiment plu ; il est très efficace mais il faut qu’on soit suffisamment discipliné pour en profiter au maximum.

En ce qui me concerne, je vais continuer à suivre le cours de Nathalie !


Frank Strohmeyer - Allemagne

J’ai commencé à fréquenter un groupe de conversation au début de l’été 2021.

En toute sincérité, je croyais que mon niveau de français ne me permettrait pas d’exprimer et de partager mes idées et mes pensées pendant une heure avec des personnes que je ne connaissais pas.

Mais, au contraire, dès la première réunion, j’ai appris à mieux formuler mes idées en français, (sans peur de faire des fautes !) et à avoir plus confiance en mes capacités à parler français.

En plus, ce qui pour moi fait vraiment la différence par rapport aux cours classiques de français, c’est l’atmosphère agréable et amicale qui s’est créée entre les membres du groupe à partir de la première réunion.


On se sent toujours écouté et respecté. On n’a pas l’impression de suivre un cours de français, mais de prendre part à une vraie conversation en français. C’est la dimension qui change et ça fait la différence !

Après chaque réunion, Nathalie nous envoie un fichier audio avec des notes du côté phonétique, lexical et grammatical.

Pour moi, le format audio est vraiment utile parce que je peux l’écouter plusieurs fois pendant la semaine et prendre des notes et cela m’aide vraiment beaucoup à mémoriser des règles sans efforts et à comprendre mes fautes.

Les mots, les expressions, les règles sont tous associés aux différents moments de notre conversation et pour cette raison-là, c’est facile pour moi de les mémoriser, parce qu’ils sont liés à une situation concrète et agréable.

Je recommanderais un groupe de conversation aux personnes qui veulent améliorer leur français et en même temps apprécient une conversation agréable et intéressante, où on peut partager des idées, des impressions et apprendre quelque chose de nouveau, pas seulement au niveau de la langue. J’ai choisi le groupe du matin à 9 heures, c’est-à-dire avant mon travail et toutes les fois, je commence à travailler pleine d’énergie et de bonne humeur.


Giulia Zangoli - Italie


Crédit Photo : Pixabay /Canva

Commentaires ( 2 )

  • NSABIMANA Innocent

    Je vous remercie pour cette bonne occasion. Je voudrais m’inscrire dans un groupe homogène.

    • Bonjour, Vous êtes le bienvenu. La démarche est la suivante : 1. compléter le questionnaire 2. m’envoyer un message audio.

Give a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.