Les correcteurs automatiques sont-ils utiles ?

Les correcteurs automatiques sont-ils utiles ?

correcteur automatique

Les correcteurs automatiques sont-ils utiles ?

Vous faites beaucoup d’erreurs quand vous écrivez en français ?

Vous aimeriez avoir des solutions pour vous corriger ?

Je peux vous dire que beaucoup de monde est dans cette situation. Même quand le français est notre langue maternelle, écrire sans aucune faute est un vrai défi ! Pour vous pour qui apprenez le français, c’est encore plus difficile !

Je vais vous proposer quelques solutions pour vous aider à vous corriger.

Nous allons voir ensemble les intérêts et les limites des correcteurs automatiques avec un petit test que j’ai réalisé avec 3 correcteurs en ligne connus.

correcteurs automatiques

Ecoutez l’article au format audio ( partie 1) :

Pourquoi est-il important de se relire et de se corriger ?

Il y a plusieurs raisons assez évidentes :

  • Pour être bien compris. Un mot mal écrit ou une phrase mal construite peuvent gêner la compréhension ou créer des malentendus.
  • Pour votre propre satisfaction.  Vous avez passé du temps à étudier le français. Vous essayez de mémoriser de nombreuses règles (et leurs exceptions !) alors c’est un plaisir de constater que vos efforts paient ! Cela vaut la peine de faire attention, de vous relire et de corriger des erreurs que vous connaissez avant d’envoyer votre écrit.
  • Pour progresser dans votre maîtrise de la langue. Repérer, comprendre et corriger vos erreurs est une partie importante de l’apprentissage.
  • Pour faire bonne impression. Tous les francophones vous diront qu’il est fréquent de lire des messages, des CV et des lettres avec des erreurs. Pourtant, cela produit une mauvaise impression, en particulier dans les relations sociales et professionnelles. Si vous êtes étranger, vos erreurs seront peut-être moins durement jugées mais surtout, vous ferez bonne impression si vous maîtrisez votre expression écrite.

Comment se corriger ?

  • Seul.e : vous devez vous relire plusieurs fois et vous poser plusieurs questions :
    • ma phrase est-elle bien structurée ? Est-elle claire ?
    • Mes accords masculin/féminin, singulier/ pluriel sont-ils corrects ?
    • Ai-je bien choisi les temps des verbes ?
    • Mes conjugaisons sont-elles justes ? etc.

Centrez-vous sur ce qui vous pose problème ou sur les erreurs qu’on vous a déjà signalées. N’hésitez pas à changer votre phrase pour obtenir un meilleur résultat !

Certaines personnes qui ont un niveau intermédiaire en français ont tendance à faire des phrases longues et complexes pour montrer tout ce qu’elles savent ! Ne le faites pas ! Préférez des phrases courtes et claires !

Votre traitement de texte dispose aussi d’une fonction de correction automatique: activez le français !

Réglez aussi le clavier de votre téléphone portable ou tablette en français. Vous aurez ainsi accès à des suggestions.

  • Avec un correcteur automatique. Ce sont des programmes qui analysent votre texte et vous alertent des erreurs de vocabulaire, de grammaire et parfois de typographie (majuscules, virgules, etc.). Vous tapez votre texte (ou vous le copiez) et les corrections sont immédiates.
  • Avec un correcteur humain: Votre professeur (ou quelqu’un qui maîtrise la langue) peut vous faire d’autres suggestions de correction et vous expliquer vos fautes. C’est bien-sûr l’idéal !

Voyons maintenant si les correcteurs automatiques peuvent vraiment vous aider.

Les correcteurs automatiques sont-ils efficaces ? Petit test comparatif

Ecoutez l’article au format audio ( partie 2) :

Il faut bien comprendre que ce sont des robots qui analysent votre texte. Ils vont corriger ce qu’on leur a appris à corriger et seulement ça ! Ils ne peuvent pas comprendre toutes les nuances de la langue et pire que ça : ils ne repèrent pas toutes les erreurs !

En fait, ils vous signalent les erreurs les plus évidentes et les plus fréquentes !

Alors, est-ce vraiment utile de les utiliser ?

Je réponds oui ! C’est un filtre intéressant ! Cela ne remplacera jamais les compétences d’un humain qui maîtrise la langue mais ils peuvent vraiment vous donner des indications utiles !

Je vous propose de vous expliquer comment fonctionnent 3 correcteurs automatiques connus qui ont une version gratuite :

Scribens

BonPatron

Reverso

Je vais vous montrer les erreurs qu’ils ont repérées (ou pas !) dans 2 phrases simples.

J’ai fait un petit test comparatif avec ces 3 logiciels parce qu’ils me semblent les plus connus mais je n’ai aucun lien commercial avec eux !

Correcteur automatique Scribens

Scribens a été créé en 2012, en France par de jeunes développeurs.

Ses fonctionnalités :

  • Correction orthographe, grammaire et typographie
  • Le correcteur utilise des couleurs différentes selon le type d’erreurs.
  • Quand il y a une faute, vous cliquez sur le mot indiqué et une explication simple apparaît. Pour avoir plus de détails, vous pouvez cliquez sur la règle générale. correcteurs automatiques
  • Quand vous cliquez sur la proposition de correction en rouge, votre mot est corrigé.
  • Si vous avez tapé un mot qui n’existe pas, Scribens vous fait une liste de propositions et vous devez choisir celle qui est correcte ! Cela peut-être difficile ! Dans mon exemple, il n’a pas “compris” que je voulais écrire “faute” !correcteurs automatiques
  • Options :  Vous pouvez mentionner le genre des personnes (masculin ou féminin) et prendre en compte la réforme de l’orthographe de 1990.correcteurs automatiques
  • Le site a un dictionnaire (en haut de page) avec 4 rubriques :
    • définition (Wiktionnaire) : des explications très complètes avec même la prononciation du mot.
    • conjugaison : vous tapez le verbe à l’infinitif et toute sa conjugaison apparaît.
    • synonymes et antonymes : vous obtenez une liste de mots assez complète.
    • acronymes. C’est utile par exemple pour savoir ce que signifie SNCF ou TVA, deux acronymes incontournables en France !
  • Le test : J’ai écrit deux phrases simples avec 8 fautes au total !
    • Vous pouvez voir sur la photo suivante mes deux phrases.
    • Les phrases correctes sont : “Je fais un essai de correction avec ce correcteur qui s’appelle Scribens. Je suis mécontente car il oublié des fautes.” Voyons maintenant les fautes qu’il a repérées et celles qu’il n’a pas vues : correcteurs automatiques
    • Il a repéré l’absence de la majuscule, la mauvaise conjugaison de “je fais”, la faute d’orthographe de “essai” et les problèmes d’accord : je suis “mécontente” ( je féminin) et “il a oublié”. Bravo !
    • Il a oublié 3 fautes. J’ai inséré moi-même des flèches rouges avec la correction pour ces 3 oublis :
      • Il n’a pas vu “cet correcteur” : cet + nom masculin existe mais seulement si la première lettre est une voyelle : cet ami.
      • Il n’a pas vu non plus la faute du pronom relatif.
      • Enfin, il ne m’a pas signalé l’oubli du point final !

Résultat : 5/8 

Correcteur automatique Bon Patron

Les auteurs de BonPatron sont deux chercheurs/professeurs universitaires qui enseignent le français au Canada. Ce site a été créé à l’origine pour les personnes dont le français n’est pas la langue maternelle et en particulier les anglophones. Toutefois, il peut être utile pour tous.

Ses fonctionnalités :

  • Correction orthographe et grammaire 
  • Le correcteur utilise des couleurs différentes selon le type d’erreurs. Il souligne et surligne les mots avec 2 mentions : à modifier / à vérifier
  • Quand vous passez avec votre souris sur un mot signalé, une bulle de dialogue apparaît avec une liste de corrections possibles ou une explication de la correction. Vous ne pouvez pas modifier votre mot en cliquant dessus ! Vous devez taper la correction. 
  • En dessous de votre texte, faites défiler la page (ce n’est pas facile à voir tout de suite !) pour découvrir un résumé de vos fautes avec des liens utiles pour comprendre. (Ne regardez pas la note de grammaire qui n’a pas d’intérêt!)
  • Les explications ciblent en particulier les anglophones ( confusions fréquentes)
  • Des ressources linguistiques sont disponibles : guides de grammaire, vocabulaire et phonétique
  • Options : “je féminin” et “je suis francophone”. Si vous ne cliquez pas sur “je suis francophone”, vous avez plus d’explications.correcteur automatique
  • Juste en dessous des options, vous avez :
    • un dictionnaire français-anglais : il ne fonctionnait pas lors de mon essai
    • la conjugaison des verbes
    • une rubrique “enrichissement du vocabulaire” dont je ne comprends pas bien l’intérêt.
  • Le test : j’ai repris exactement les mêmes phrases qu’avec Scribens. correcteurs automatiques
    • Il a repéré la mauvaise conjugaison de ” je fais”, l’orthographe de “essai”, l’adjectif démonstratif “ce” et l’accord du féminin de mécontente”
    • Il n’a pas vu la faute du pronom relatif qui, ni l’accord du passé composé ( il a oublié)
    • Il ne corrige pas la typographie ( majuscule et point)
    • Il n’ a pas reconnu son nom ! Bizarre, ces robots !!!

Résultat : 4/8 mais avec des corrections différentes de Scribens.

Tous les 2 ont laissé passer 2 fautes graves de grammaire.

Si on propose le texte aux deux correcteurs l’un après l’autre, une seule faute n’est pas repérée mais c’est tout de même dommage !

Note : La version premium de BonPatron offre des services supplémentaires : la possibilité d’intégrer les fonctionnalités du logiciel dans votre traitement de texte, votre messagerie et d’autres espaces sur Internet. Cette version vous fait des propositions pour améliorer votre rédaction et vous propose des exercices. Je ne l’ai pas testée personnellement.

Lien: BonPatron

Correcteur automatique Reverso

Reverso est avant tout un traducteur en ligne (12 langues). La fonction de correction est une des rubriques du site.

Ses fonctionnalités (de correction) :

  • Corrections de grammaire et de vocabulaire
  • Le correcteur utilise des couleurs différentes mais c’est pour signaler le mode de traitement de l’erreur par le logiciel (correction automatique ou pas, mot inconnu) Il ne vous dit pas si vous avez fait une faute de grammaire ou d’orthographe (contrairement aux 2 autres correcteurs).
  • Les fautes sont automatiquement corrigées dans certains cas (comme dans mon test ci-dessous). Parfois, il fait des suggestions.
  • Quand vous cliquez sur un mot, vous pouvez voir d’autres suggestions de mots, revenir au mot original (avant la correction) et vous pouvez consulter le dictionnaire.
  • Ce correcteur n’a pas d’options
  • A droite du texte, vous avez accès à des outils complémentairescorrecteur automatique
    • définition : c’est un dictionnaire assez complet avec de nombreux exemples et même des expressions avec le mot choisi
    • synonymes
    • conjugaison
    • grammaire
  • Vous pouvez traduire votre texte dans une des 12 langues prises en charge.
  • Le test : J’ai repris les mêmes phrases avec mes 8 erreurs et voici le résultat :correcteurs automatiques
    • Il a corrigé la conjugaison de “je fais”, l’orthographe de “essai”, l’adjectif démonstratif “ce” ainsi que l’accord du passé composé.
    • Il n’a pas repéré la faute du pronom relatif “qui”. Aucun des 3 correcteurs ne l’a fait ! 🙁
    • Il ne signale pas les fautes de typographie
    • Il ne tient compte pas compte du genre féminin

Résultat : 4/8 Malheureusement, Reverso n’est pas parfait non plus !

Un petit plus : Si vous vous inscrivez sur Reverso, vous pouvez créer votre propre liste de vocabulaire au fur et à mesure de vos corrections et l’imprimer

Lien : Reverso correction

Quel correcteur automatique choisir ?

Ecoutez l’article au format audio ( partie 3) :

Ces 3 correcteurs ont des fonctions similaires :

  • ils signalent les fautes de grammaire et d’orthographe (mais pas toutes !),
  • ils vous font des suggestions de corrections
  • ils vous proposent des ressources pour comprendre vos erreurs.
  • ils ne corrigent pas les fautes de sens. Par exemple : “Nathalie mange ses étudiants sur le toit de sa maison” est une phrase bien orthographiée et aucun correcteur ne vous dira que cette phrase est incohérente !!! ( si si , elle est incohérente !!!)

Ensuite, ils ont des fonctions et des options un peu différentes.

La navigation sur la page est aussi plus ou moins intuitive et agréable selon les correcteurs. mais là, c’est une affaire de goût !

Alors, lequel choisir ?

Franchement, j’espérais avec ce petit test déterminer quel est le correcteur automatique le plus efficace mais ce n’est pas le cas ! Mon petit test rapide montre qu’aucun des trois n’est vraiment supérieur aux autres, malheureusement !  🙁

Il m’est impossible de vous dire lequel choisir. Chacun a ses points forts et ses limites. 

Il faudrait faire un test plus complet pour déterminer quel correcteur est le plus adapté pour corriger les fautes les plus fréquentes des apprenants de FLE. Une recherche rapide m’a permis de découvrir un test comparatif de 7 correcteurs qui montre aussi les limites de la plupart des correcteurs. Le plus performant serait un correcteur payant appelé Antidote. Fred dans le numéro 39 de Agitox a aussi évoqué Grammalect, un correcteur “Open Source” pour le traitement de texte Libre Office et Open Office (sa diffusion plus large est en projet). J’ai l’impression que ma petite recherche n’est pas terminée !

Bon , je ne vais pas vous laisser comme ça avec cette déception ! Voici quelques conseils :

Quelques conseils pour conclure

Je pense vraiment qu’il faut considérer ces correcteurs comme des aides dans votre apprentissage, des moyens de vous aider à mieux écrire mais vous ne devez pas leur faire confiance les yeux fermés !  Gardez une attitude critique !

Les correcteurs automatiques ne vont pas vous dire si votre manière de vous exprimer est trop familière pour votre interlocuteur. Ils ne vous diront pas, par exemple, si vous devez utiliser tu ou vous.

Ils ne vous signaleront pas si votre texte est un peu confus ou incohérent. Etc.

Je vous conseille donc de :

correcteurs automatiques

En revanche, si vous avez un document important à rédiger (un CV, un mémoire, une lettre de motivation, etc.) ne faites surtout pas appel à un correcteur automatique pour votre version finale. Donnez votre écrit à votre prof ou à un correcteur humain compétent qui vous fera des commentaires et des suggestions adaptés.

Vous avez envie de tester? La prochaine fois que vous écrivez un email ou un commentaire sur Facebook, donnez votre phrase aux correcteurs automatiques et apprenez de vos erreurs !

Si vous utilisez d’autres correcteurs, partagez avec nous votre expérience ! Nous ferons peut-être de belles découvertes !

>>> Éliminez des erreurs très fréquentes en cliquant ici : 7 erreurs courantes en français que vous ne ferez plus !

Note  : si vous êtes enseignant, découvrez avec Anneline Dintilhac de T’enseignes-tu comment on peut utiliser Scribens et BonPatron en classe de FLE

Crédits photo: Créations personnelles/ Canva.  Autres: Captures d’écran.

Commentaires ( 22 )

  • Bernard

    Fort bien. Je reste donc le meilleur correcteur. Lol.

    • Bien-sûr ! Tu es mon correcteur officiel, meilleur que tous les logiciels réunis ! Personne ne peut te prendre ta place ! 🙂 D’ailleurs, je ne t’entends plus depuis quelques temps ! Je suis plus vigilante ou c’est toi qui l’es moins ? 😉

      • Bernard

        Ta première option est la bonne. 😉

  • Hamza Serir

    Bonjour, en quelques mots, je dirai que vous avez tout à fait raison ! Je partage votre idée quoique j’ajouterai que rien ne peut remplacer l’enseignant. Mieux vaut apprendre directement par un prof !

    • Je suis d’accord mais je dois aussi penser à ceux qui n’ont pas de prof à portée de main !! 😉

  • Pingback:La prononciation des lettres en français

  • Pingback:Pourquoi vous devez absolument consulter un dictionnaire de français

  • Miriam Pereira de Luna

    MERCI BEAUCOUP, TON MATÉRIEL EST SUPERBBE,. JE TE REMERCIE POUR TOUT

  • Pingback:7 erreurs courantes en français que vous ne ferez plus (FLE)

  • Pingback:7 erreurs de prépositions à éliminer pour toujours

  • Pingback:Arrêtez de vous excuser pour vos fautes de français !

  • Rodrigue NDACKA

    Bonjour, je suis un apprenant de français et étudiant en L1 du journalisme, je suis vraiment ravie de l’effort que vous faites pour nous!
    (N’oubliez pas de me corriger ).

    • Merci Rodrigue ! Bravo pour votre message ! (étudiant en L1 DE journalisme… ravi)

  • Etienne

    Bonjour,
    Je viens de créer ce qui est sans doute le premier correcteur automatique neuronal (DeepLearning). J’ai mis la toute première version expérimentale en ligne. Si il est capable de corriger des textes particulièrement gratinés, comme on en trouve de plus en plus sur le web, il ne corrige pas certains types de fautes que trouvent les autres. En ce sens, il pourrait être complémentaire aux autres.
    http://neurospell.com
    Je lis vos tests, et je leur trouve un gros défaut. Les correcteurs sont conçus pour trouver les erreurs “humainement plausibles”. Or, un français en tout cas, hors faute de frappe, n’écrirait pas quelque chose qui n’est pas phonétiquement correct comme “cet correcteur” ou “que s’appelle”. Il partira plutôt du principe que c’est une formulation atypique, peut être spécifique à un domaine d’activité ou un certain vocabulaire métier. Ce n’est donc pas totalement étonnant que ces correcteurs passent ces erreurs sous silence. Mais, ça ne devrait pas être un trop gros problème pour l’utilisateur, corrigeant une phrase qu’il a réellement tapée en situation réelle.
    Cordialement,
    Etienne

    • Merci Etienne pour votre message et bravo pour votre initiative. Je viens de faire le test avec votre site. Voici la correction proposée : “Je fais un essai de correction avec cet correcteur que s’appelle Je suis mécontent car il a oublié des fautes” Il reste deux fautes ( “cet” et “que” )et la typographie n’est pas corrigée.
      Concernant votre remarque sur les erreurs “humainement plausibles”, vous pensez uniquement aux erreurs des francophones natifs. Je vous rappelle que mes étudiants ne sont pas de langue maternelle française et les deux erreurs suivantes : “ce/cet/cette” et “qui/que” sont des erreurs fréquentes.

      • Etienne

        Merci d’avoir pris le temps de tester.
        L’idée derrière NeuroSpell est d’être capable de corriger les horreurs qui traînent sur le web, et notamment sur les réseaux sociaux, là où les autres correcteurs sont largués. Je m’adresse donc avant tout à des natifs, qui ont l’habitude d’entendre le français depuis toujours. Ces gens, hors faute de frappe, ne font pas d’erreur phonétiquement aberrante (ou très peu) .
        Bien sûr, le système pourrait évoluer pour traiter d’autres types d’erreurs. Si il y a un vrai besoin pour l’enseignement du français à l’étranger, un outil adapté pourrait facilement être développé.
        Dans le même ordre d’idée, NeuroSpell ne corrige pas des fautes de type dyslexie. Mais, ça pourrait très bien se faire.
        Le problème, c’est que, pour obtenir de bons résultats, on ne doit pas laisser trop de degrés de liberté. On doit faire des choix, liés aux cas d’usages qu’on veut traiter.
        Prendre à défaut un correcteur sur quelque chose pour lequel il n’est pas prévu, comme “cet correcteur”, c’est un peu comme tester une petite voiture urbaine et déplorer qu’elle ne soit pas capable de franchir des torrents de montagne, en occultant le fait qu’elle a d’énormes qualités pour la ville.
        Un correcteur automatique est un outil. Comme tout outil, il a des qualités et des défauts. Avant tout, il doit être analysé et critiqué dans le contexte d’usage pour lequel il est prévu.
        Cordialement,
        Etienne

  • Bob

    J’utilise le Robert Correcteur, comme application, depuis plus de trois ans.

    J’ai soumis votre phrase et comme d’autres correcteurs, il n’a pas repéré toutes les erreurs..

    Il a repéré l’absence de la majuscule, la mauvaise conjugaison de “faire”, l’absence du point final et la mauvaise orthographe d’”oublié”.

    Il a repéré la faute d’orthographe de “un essaie” mais a suggéré “un assez”, qui n’était pas très constructif.

    Ce n’est pas possible à configurer l’application pour le genre des personnes; donc, il n’a pas pu corriger l’accord pour “mécontent”.

    Comme tous d’autres correcteurs il n’a pas vu la faute du pronom relatif, qui est une limitation que j’ai constatée plusieurs fois. Les pronoms relatifs sont un défi, je pense, pour les correcteurs. Et pour les étudiants !

    Cordialement,
    Bob

  • Tony

    Pour les Anglophones, Word 2013 était très mal. Il a corrigé 2 fautes sur 8 : fais et cet. Mais. Il n’a pas changé mécontente. J’ai utilise la langue « French(FRANCE)».

    • En effet, les traitements de texte ne sont pas des correcteurs parfaits non plus.

Give a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.