7 idées pour apprendre du vocabulaire à partir d’un texte

apprendre vocabulaire

7 idées pour apprendre du vocabulaire à partir d’un texte

Connaître beaucoup de vocabulaire est essentiel pour parler couramment une langue.

On pense souvent que c'est en lisant qu'on peut apprendre du nouveau vocabulaire.

Malheureusement, souvent, on oublie les mots que l'on vient de découvrir !!

"Oh zut, je connais ce mot !!! C'est quoi ?? Je l'ai lu la semaine dernière"

C'est très frustrant !!

En effet, lire ne suffit pas !!

Lire, c'est bien mais ça ne suffit pas pour apprendre durablement du vocabulaire.

Vous devez :

1. aider votre mémoire à conserver les mots

2. être capable d'utiliser les mots nouveaux


Je vous propose de découvrir en vidéo 7 idées simples pour apprendre du vocabulaire.



La vidéo : 7 idées pour apprendre du vocabulaire à partir d'un texte

Pensez à activer les sous-titres en français pour faciliter votre compréhension.

La transcription de la vidéo avec les 7 idées pour élargir votre lexique

Avertissement : Ceci n'est pas exactement la transcription fidéle à 100%. de la vidéo.

J'ai enlevé quelques mots utilisés spontanément à l'oral et qui ne doivent pas être écrits (des tics de langage !).


Aujourd'hui je vous propose 7 idées pour apprendre du vocabulaire à partir d'un texte.
Cette vidéo appartient à une série "mieux apprendre" où je vous donne des conseils sur la bonne méthodologie pour progresser en français, mieux apprendre et mieux mémoriser.

 
Je vous propose des idées, des idées simples pour apprendre à partir d'un texte.

Pourquoi ?
Parce que lire ne suffit pas.

Vous avez remarqué ?

Parfois, vous lisez un article, vous lisez un livre, vous lisez peut-être une histoire plus courte qu'un livre et vous vous rendez compte que vous avez découvert beaucoup de vocabulaire mais une semaine après, un mois après, impossible de vous rappeler ce vocabulaire.

C'est un peu l'image de cette cuillère avec des trous ! 

comment mémoriser du vocabulaire que vous lisez

C'est comme si vous vouliez prendre la soupe, manger votre soupe avec cette cuillère trouée 

et vous rendez compte que quand la cuillère arrive à la bouche ...

ben il n'y a plus rien à l'intérieur.

C'est extrêmement frustrant.

C'est très frustrant de lire beaucoup en français et ne pas vous rappeler le nouveau vocabulaire.

Donc ce que je vais vous aider à faire aujourd'hui, c'est d'avoir des pistes sur comment vraiment mémoriser ce vocabulaire.

Donc, il y a des choses qui sont peu efficaces et c'est probablement pour ça que nous oublions souvent le vocabulaire quand nous lisons.

Ce qui est peu efficace. voire presque pas efficace. en fait et ça a été prouvé par plusieurs recherches, c'est de souligner les mots. 

Si simplement vous soulignez les mots sur votre livre, manuellement ou sur un livre électronique éventuellement vous surlignez les mots, ça ne suffit pas du tout à les mémoriser c'est la même chose si vous écrivez la définition ou la traduction à côté du mot.

Je vous dis pas que c'est mal mais que c'est insuffisant.

Ça ne suffit pas pour vous aider à mémoriser donc ce qu'il faut absolument, c'est aider votre mémoire, aider votre mémoire à garder ce nouveau mot, ces nouveaux mots.

Parce que bien sûr quand vous lisez vous rencontrez beaucoup de nouveaux mots donc ce que je vais faire maintenant en fait c'est de vous donner des idées plus efficaces pour mémoriser mais aussi des idées simples, des choses que vous pouvez faire seuls.

Alors , voilà la première idée :


Idée #1 : Créer des phrases d'exemples

Vous rencontrez un mot nouveau et vous allez, pas seulement regarder la signification dans un dictionnaire, pas seulement choisir la traduction dans votre langue maternelle, non.

Vous allez créer vous-même une phrase d'exemple avec ce mot.

Ce doit être des phrases personnelles, c'est vraiment issu de votre contexte à vous, de vos idées à vous.

Ne recopiez pas la phrase du dictionnaire, c'est inutile. D'accord ? 


Des phrases personnelles, des phrases qui ont du sens pour vous.

C'est vraiment le mieux.

Et ensuite, quand votre phrase est créée, vous la lisez à voix haute. 

Je vous donne un exemple de phrase : "mon oncle Pedro avait un voilier. " 

Donc là, vous venez de rencontrer le mot "voilier" dans une autre phrase,

vous avez regardé la définition :

un voilier est un bateau à voile, l'énergie est le vent, il avance grâce aux voiles.

D'accord !

Vous allez réfléchir : 

Quel est votre lien avec ce mot ?

Est-ce que vous avez déjà vu un voilier ?

Est-ce que vous avez déjà entendu parler d'un voilier ?

Et vous allez créer votre phrase.

Donc, ça peut être cette phrase-là : 

"mon oncle Pedro avait un voilier"

ou alors

"Quand j'étais enfant, je rêvais d'aller sur un voilier" .

Donc peu importe la phrase que vous créez, ce qui est important c'est qu'elle ait du sens pour vous. D'accord ? 

Et qu'elle va vous aider à mémoriser le mot.

Donc cette phrase vous l'écrivez et vous la lisez à voix haute.

Si vous avez un doute sur comment vous allez lire cette phrase à voix haute bien la prononcer, je vous renvoie à un article que j'ai écrit qui vous explique comment Ecouter du texte en français.

Cliquez, vous allez voir des outils très simples qui vont vous permettre d'écouter un mot, une phrase et d'avoir la bonne prononciation.

Voilà pour cette première idée.


Idée #2 : chercher des mots de la même famille

Quand je dis "la même famille", ce sont des mots qui ont la même base, la même racine mais qui ont une autre fonction grammaticale.

Par exemple, vous avez les adverbes, les adjectifs, les noms et les verbes.

Concentrez-vous sur ces quatre types de mots. 

Par exemple, si vous venez de découvrir un adverbe, essayez de voir quel est l'adjectif associé à cet adverbe, l'adjectif de la même famille.

Est-ce qu'il y a un nom de la même famille ?

Est- ce qu'il y a un verbe ?

Vous allez d'abord écrire ceux que vous connaissez déjà, que vous avez appris avant. Cherchez (dans votre mémoire) et puis ensuite vous allez chercher les autres, ceux que vous ne connaissez pas.

Vous pouvez vous dire : je ne sais pas s'il existe un verbe de cette famille et vous allez chercher.

Pour faire ce travail, ce que je vous conseille de faire c'est de faire un tableau (comme je le montre dans la vidéo)

apprendre du vocabuaire

Imaginez, vous avez rencontré le mot "lenteur", la lenteur.

Vous allez chercher : 

Est-ce qu'il y a un verbe de la même famille ? Oui, il y a le verbe "ralentir".

Est-ce qu'il y a un adjectif ? Oui c'est l'adjectif "lent", "lente" au féminin. 

Un adverbe ? "lentement".

Un autre exemple : vous tombez sur le mot "soigneusement". C'est un adverbe. 

Vous allez chercher la même chose :

Est-ce qu'il y a un adjectif ? Peut-être même deux comme ici "soigné(e)" "soigneux soigneuse".

Un verbe "soigner"

et le nom, ce qu'on appelle le substantif aussi, "le soin".

Il peut vous arriver qu'il n'y ait pas un mot à mettre dans ces cases. 

Parfois, il n'y a pas l'adjectif, parfois il n'y a pas le verbe, parfois il n'y a pas le nom, c'est tout à fait possible.

Donc, vous allez vous appuyer sur le dictionnaire pour ça. 

Le dictionnaire est vraiment votre allié pour apprendre du vocabulaire.

J'ai aussi écrit un article qui vous explique tout ce que vous pouvez faire avec un dictionnaire et vraiment je suis sûre qu'il y a des choses que vous ne faites pas.

On pense parfois que le dictionnaire est quelque chose d'un peu dépassé à l'ère moderne du numérique mais en fait pas du tout.

Les dictionnaires sont toujours très utiles donc vous pouvez chercher ces correspondances- là dans un dictionnaire.

Voilà pour cette idée numéro 2. 


Conseils importants quand vous apprenez un nouveau mot

J'ai quelques conseils importants à vous donner, un petit bonus.


Quand vous apprenez un nouveau nom, ce qu'on appelle un substantif, tout de suite posez-vous la question de son genre : il est masculin ou il est féminin ? 

Evidemment, dans le texte en général, vous le savez.

Parce que vous avez dans le texte l'article (le, la, un, une).

Si c'est pas clair dans le texte parce que parfois les noms sont utilisés sans article, allez chercher quel est son genre et ensuite vous écrivez le nom et l'article.

Comme ça, immédiatement vous allez être dans la certitude. 

Vous mémorisez les deux en même temps.

Si c'est un adjectif, posez-vous aussi tout de suite la question de quelle est sa forme au féminin et quelle est sa forme au pluriel.

Et vous allez noter seulement s'il y a des particularités.

Vous avez vu dans le tableau (ci-dessus), j'ai écrit "soigneux" et entre parenthèses "euse" donc c'est un féminin en "euse".

Écrivez-le. D'accord ? 

Et ensuite, écrivez aussi s'il y a un pluriel particulier.

Vous savez qu'il y a des adjectifs qui ont des pluriels spéciaux, écrivez-le !

Ces informations, vous les trouvez aussi bien sûr dans le dictionnaire !

Ensuite, si c'est un verbe, posez-vous la question :

À quel groupe il appartient ?

En français, nous avons trois groupes de conjugaison.

C'est très important parce que vous allez pouvoir avoir des bonnes indications sur la conjugaison de ce verbe.

Par exemple. tout à l'heure. vous avez dans le tableau le verbe "ralentir".

C'est important de savoir qu'il appartient au deuxième groupe parce que le deuxième groupe se conjugue comme le verbe finir.

Ce sont les verbes qui sont en "issons", "issant":  nous finissons, finissant

Donc là on sait avec l'appartenance à ce deuxième groupe que "ralentir" se conjugue comme ça : "nous ralentissons".

Cela vous permet d'associer un nouveau verbe avec une conjugaison que vous connaissez déjà.

Vous pouvez aussi écrire entre parenthèses :  (comme finir). 

Ça peut être une indication utile pour vous.

Comme ça, immédiatement vous avez associé à ce nouveau mot des éléments essentiels pour bien l'utiliser dans une phrase.

Et c'est ça qui est important.

Ce n'est pas d'utiliser et de mémoriser un mot isolé.

C'est de savoir l'utiliser dans une phrase.

D'où l'importance de ces conseils.

Continuons maintenant avec la troisième idée. 


Idée #3 : chercher des synonymes

La troisième idée, c'est de chercher des synonymes. 

Vous découvrez un nouveau mot.

Écrivez si vous connaissez déjà des synonymes pour ce mot (cherchez dans votre mémoire).

Des synonymes exacts ou un petit peu moins précis pour ce mot.

Ensuite, cherchez les autres.

Là encore, vous avez le dictionnaire, le dictionnaire classique puis vous avez aussi des dictionnaires des synonymes qui peuvent vous être utiles (dictionnaires papier ou dictionnaires en ligne).

Ça peut vraiment vous aider à associer un nouveau mot avec des mots que vous connaissez déjà.


Idée #4 : afficher le post-it de la semaine

mémoriser du vocabulaire avec un post-it


C'est une idée super simple.

Vous allez simplement écrire sur votre post-it 5 mots maximum, cinq nouveaux mots que vous avez appris dans la semaine.

Bien sûr que si vous avez beaucoup lu et beaucoup travaillé en français vous allez avoir plus que cinq mots mais choisissez cinq mots qui vous paraissent très utiles pour vous dans votre vie quotidienne ou dans votre travail. 

Des mots que vous devez maîtriser.

Vous les écrivez avec l'article, avec les petits éléments dont je vous ai parlé avant, d' accord ?

Et ensuite ce post-it vous allez le placer sous vos yeux, que ce soit chez vous à la maison ou au bureau.

Trouvez un lieu où vos yeux vont se poser très régulièrement sur ce post-it.

L'idée, ce n'est pas de regarder le post-it pendant des heures, bien sûr, 

l'idée c'est que vos yeux se posent plusieurs fois dans la journée sur ce post-it.

L'idéal est non seulement de regarder ces mots, de les lire mais aussi de les lire à voix haute.

L'idéal, c'est à voix haute pour aider votre mémoire.

Donc, par exemple vous pouvez mettre sur la porte du frigo dans votre cuisine, vous pouvez mettre ça sur le miroir de votre salle de bain que vous allez voir matin et soir. 

Vous pouvez mettre ça à côté de votre ordinateur ou même dans l'angle de votre écran.

En tout cas, réfléchissez au lieu où vous allez pouvoir apercevoir vraiment plusieurs fois ce post-it. D'accord ?


Idée # 5 : créer des activités avec les mots nouveaux

Vous n'allez pas seulement écrire la définition, comprendre ce que ça veut dire mais aussi créer des activités, des exercices que vous pouvez faire sur un cahier au format papier ou avec des quiz en ligne. 

Ce qui est vraiment intéressant aujourd'hui c'est que sur Internet, vous avez accès à des outils simples et gratuits pour créer vous-même des activités en ligne.

Moi, par exemple, si vous suivez mon blog vous avez dû voir plusieurs fois des quiz que j'ai créés avec learningApps. 

Vous avez d'autres outils intéressants pour créer des jeux simples (Quizlet, par exemple). 


Des jeux, des activités classiques , c'est :

- associer le mot à sa définition

- associer les mots à un synonyme

- un "mots croisés",

- un "texte à trous"

- un "glisser déposer"ce qu'on appelle en anglais un "drag and drop".

À vous de voir ce qui vous parle le mieux, ce qui vous parait le plus visuel.

Il faut créer votre activité et ensuite .... vous ne la faites pas immédiatement parce que quand vous l'avez créée, bien sûr, vous connaissez bien tout le contenu mais vous allez le faire le lendemain.

Donc le lundi vous créez votre quiz, le mardi vous essayez de le faire et ensuite vous allez planifier dans votre agenda sept jours plus tard. 

Par exemple, chaque lundi c'est le jour où vous révisez vos quiz par exemple, si vous le faites régulièrement.

En faisant ça je vous assure que vous allez vraiment gagner du temps.

Vous allez passer du temps bien sûr à créer ces activités, ce quiz (surtout au début quand vous avez pas l'habitude) mais c'est beaucoup plus intéressant pour vous de passer un quart d'heure pour quelque chose qui va rester dans votre mémoire pour toujours, plutôt que d'y passer deux ou trois minutes et vous allez l'oublier parce que c'est deux ou trois minutes de perdues, de toute façon.

Donc, c'est une façon d'utiliser intelligemment votre temps de travail en français donc pensez à ces activités.


Idée #6 : se lancer le défi de la semaine

Le défi, c'est de placer 5 mots nouveaux de votre semaine dans la prochaine conversation.

L'idéal, c'est de le faire oralement dans la prochaine conversation.

Si vous manquez d'occasions, dans le prochain message.

Ça peut être les mêmes mots que dans le post-it par exemple, une fois que vous avez bien mémoriser le sens de ces mots etc.

Vous avez prononcé à voix haute, vous connaissez bien leur prononciation.

Essayez de les placer dans une conversation.

Évidemment, ça doit être utile 5 mots utiles pour vous, il ne faut pas chercher à placer dans une conversation des mots très complexes que l'on n'utilise jamais, bien sûr. 


Et ensuite, essayez de faire ce défi dans un contexte bienveillant, c'est-à-dire avec :

-des amis qui ne vont pas se moquer de vous ou vous jugez si c'est mal prononcé ou si c'est pas exactement le sens

- ou avec un prof bien sûr, dans un contexte où vous vous sentez à l'aise.

C'est juste un petit jeu que vous faites et après vous pouvez cocher à chaque fois les mots que vous avez utilisés.

Ce défi, vous pouvez éventuellement le faire avec moins de mots, plus de mots.

Moi, je vous donne comme exemple cinq mots mais c'est à vous de voir.

Vous pouvez progressivement augmenter la difficulté si ça vous intéresse aussi.

Pas de problème !

L'idée c'est de vous donner quelques petits objectifs en fait, quelques défis comme ça.


Idée #7 : créer une carte mentale thématique


Maintenant, l'idée numéro 7 qui est probablement l'idée qui vous demandera un petit peu plus de travail mais qui est extrêmement efficace, c'est de créer une carte mentale thématique.

On parle ici de vocabulaire donc imaginez que vous avez lu un article qui parle d'un thème, d'un sujet.

Imaginons, le sujet était le réchauffement climatique d'accord ?

Et donc, en lisant ce texte, vous allez avoir beaucoup de vocabulaire en lien avec le réchauffement climatique, d'accord ?

Essayez de voir comment vous allez pouvoir organiser de manière visuelle tous les mots liés à cette thématique sur une seule page.

On sait très bien qu' il y a des manières de mémoriser qui sont beaucoup plus efficaces visuellement.

Écrire c'est bien, mais il y a encore mieux que ça, c'est d'organiser visuellement sur votre page.

Si vous ne savez pas vraiment ce qu'est une carte mentale, ou comment faire une carte mentale, j'ai écrit un article qui est vraiment destiné aux débutants. Je vous explique vraiment la base : comment vous pouvez créer votre première carte mentale. 

C'est vraiment simple.

mémoriser ses cours avec une carte mentale

Vous voyez dans l'illustration, un sujet central, dans notre exemple, le réchauffement climatique et ensuite vous avez des idées principales.

Ici, j'ai donné comme exemple quatre idées principales il peut en avoir 3 5, c'est à vous de voir.

C'est vous qui déterminez quelles sont les idées principales.

Par exemple, on peut imaginer un article où on aura comme idée principale les conséquences du réchauffement climatique peut-être qu'on aura une idée principale qui sera les aspects juridiques peut-être, est-ce qu'il y a des lois ? On parle des lois ? On parle de décret, on parle de réunion etc.

Une autre idée principale, ça peut être les acteurs du réchauffement climatique donc les personnes qui essaient de lutter contre le réchauffement climatique, les personnes qui réfléchissent à ce sujet, les experts etc

 Vous voyez l'idée, en fait, vous allez chercher des sous-sujets au sujet principal.
Et puis ensuite, pour chaque idée principale, vous pouvez avoir des sujets secondaires.

Ppar exemple, si on parle des conséquences du réchauffement climatique, on pourrait penser  "montée des eaux", "déplacement des populations", "problème d'agriculture" etc et vous listez les mots.


C'est un très bon moyen d'organiser dans votre esprit un thème assez large.

C'est un excellent moyen aussi de mémoriser du vocabulaire qui peut être parfois un peu spécialisé, un peu compliqué mais ça vaut vraiment la peine d'essayer de faire une carte mentale comme ça. 

Je vous encourage vraiment à essayer. Commencez au début de manière très simple d'accord ? Avec un sujet simple.

Le résumé en image : 7 idées pour apprendre du vocabulaire à partir d'un texte

Voici un résumé des 7 idées que je vous explique dans la vidéo.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand format !

apprendre du vocabulaire en français


Choisissez 1, 2 ou 3 idées pour commencer. Testez-les !


Je ne vous dis pas de faire ces 7 choses en même temps. non pas du tout.

Commencez par une des idées, celle qui vous paraît la plus facile à réaliser pour vous. Commencez par une idée cette semaine, celle qui vous paraît la plus facile à réaliser pour vous, ensuite vous allez voir si elle est efficace vous allez peut-être l'adapter : plus de mots, moins de mots, un autre exercice, peu importe

Et puis la semaine suivante voyez : est-ce que vous rajoutez une deuxième idée ou est-ce que vous vous changez l'idée de la semaine dernière ?

C'est vraiment vous qui décidez.

C'est juste une boîte à idées en fait que je vous donne ici.

Ne faites pas tout bien sûr, ce serait beaucoup trop.

Choisissez une, deux, trois idées qui vous paraissent intéressantes et pour ne pas vous lasser, changez.

Changez selon les semaines, selon les mois.
Voilà pour les 7 idées.
Alors bien sûr, je sais que c'est pas toujours facile d'organiser tout ça, de l'organiser dans son agenda, de créer tout ça, de créer les activités des cartes mentales etc.

Les parcours guidés pour améliorer son français avec efficacité et plaisir

Parfois, c'est difficile pour vous de vous organiser pour travailler votre français.

Ce n'est pas évident de créer des activités, des exercices.

C'est pourquoi, j'ai créé pour vous des parcours guidés.

Je vous propose une manière originale d'apprendre du vocabulaire (et bien plus que ça !! )

Vous apprenez avec une histoire courte (une nouvelle). C'est une histoire que j'ai écrite et que je vous lis.

À partir de cette histoire, vous êtes guidé(e) dans un parcours d'activités :

- compréhension orale

- vocabulaire

- grammaire

- prononciation

- expression écrite

Vous bénéficiez d'une méthodologie efficace pour mémoriser et consolider vos connaissances.

Vous apprenez avec plaisir !

Pour réaliser mes parcours guidés, vous devez avoir un niveau intermédiaire ou avancé en français ( B1 minimum). 

REGARDEZ 

CETTE VIDÉO DE PRÉSENTATION :

Découvrez les parcours guidés disponibles sur la boutique en ligne : 

parcours guidé en français
Améliorer français avec une histoire audio
histoire en français avec des exercices

Autres liens utiles

NOUVEAU !!!

Parlez français de manière spontanée !

Formation français oral 100% pratique

Programme  en ligne et en autonomie


Inscriptions ouvertes

Et vous ? Comment faites-vous pour apprendre du vocabulaire ? Quelles sont vos méthodes efficaces ? Partagez !


Crédit photo : Unplash, Canva

Commentaires ( 23 )

  • Salveminik

    Comme toujours des très bonnes et utiles conseils. j’ai trouvé ce vidéo et «le parcours guidé pour améliorer son français», beaucoup stimulantes pour progresser en Français.
    Merci Nathalie

  • Mahamat Zene Haroun

    Merci infiniment madame Nathalie, vous m’avez beaucoup aidée merci une fois de plus

  • Marianne Viader

    Bonjour à tous !

    Merci beaucoup Nathalie pour tous ces bons conseils ! Pour le point 5, une alternative serait de rentrer ces mots sur l’application Quizlet. Cette application permet non seulement d’apprendre et de réviser régulièrement le vocabulaire grâce à des fiches virtuelles, mais elle génère aussi des jeux de manière automatique, par exemple des associations mots/définition, comme tu en parles dans la vidéo.

    • Oui, c’est vrai ! Merci de partager l’information !

  • Pingback:Pourquoi vous devez absolument consulter un dictionnaire de français

  • Pingback:7 conseils pour mieux mémoriser

  • Roslyn

    Bonjour Nathalie et merci comme toujours pour ta créativité, ton énergie et tes idées très utiles.

    Voila une description d’une méthode que j’utilise assez souvent:

    D’abord, je fais chaque jour un fichier (ou même plusieurs fichiers) sur mon portable. Chaque fichier ou note contient 10 à 12 phrases dans lesquelles il y a 10 à 12 mots que j’espère utiliser un jour. Puis, je tape les mots les plus importants au-dessus des phrases pour pouvoir lire la liste de mots sans les phrases. Plus tard, quand j’ai du temps pour réviser, je ne lis que les mots au-dessus en essayant de me souvenir des phrases dans lesquelles je les ai trouvés – ou au moins de former une autre phrase qui montre la signification de chaque mot. Je peux toujours relire les phrases si c’est nécessaire. Naturellement, les phrases abordent souvent un thème d’un article ou d’un roman que j’ai lu, donc les mots sont souvent liés.

    • C’est une excellente méthode ! Apprendre les mots dans un contexte ! Tu as de très bonnes idées comme toujours !

  • Sidrac

    Merci beaucoup Nathalie ça ma beaucoup plus.

    • Merci à vous ! ( ça m’a beaucoup plu)

  • Bac Nguyen

    Merci a vous pour vos ideestres utiles. Par contre si une semaine on memorise seulement 5 mots => un an on memorise 260 mots. C’ est suffisant ou pas ? de plus j’ ai trouve un outil interessant https://readlang.com. Vous pouvez essayer.

    • En fait, si vous travaillez votre français 3 à 4 fois par semaine avec des lectures et des vidéos, vous allez apprendre beaucoup plus que 5 mots. Je vous propose de vous concentrer sur quelques mots qui vous paraissent difficiles chaque semaine, de manière plus active. Merci pour le lien que je ne connaissais pas. je vais tester!

  • Pingback:Apprenez vos cours de français avec une carte mentale ! Super efficace !

  • Pingback:Maîtrisez ces 4 expressions françaises utiles !

  • Gloria

    bonjour.
    je suis intéressée par vos conseils ,mon problème c’est le manque de confiance, quand je m’exprime ,j’ai peur ,et j’oublie souvent les mots, j’ai pas la facilité de m’exprimer

  • Amghar

    Vous etes intelligente, que dieu te garde.

  • Argaz Éva

    Tres intéressant. Merci.

  • Pingback:Lyon abracadabrant : Histoire et interview de Judith

  • Pingback:Transformation ultime – Histoire en français

Give a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.